Enseignements et travaux d’application

Un contenu associant savoirs, savoir-faire et savoir-être

Découvrez le programme de la formation d'éco-conseiller

teacher or executive explaining about ecology values

Le programme de la formation allie l'acquisition de connaissances et le développement de compétences par l’articulation entre enseignements et mises en situation pratiques. La pédagogie mise en œuvre est fondée sur la mobilisation et l'implication effective de l'ensemble des membres d’une promotion et accompagne le cheminement personnel de chacun.

Les enseignements au programme (465 h)

Articulés en 3 axes, assurés en majorité par des professionnels, ils incluent la transmission de connaissances fondamentales, des apports méthodologiques et des partages d'expérience et sont complétés par des études de cas et des visites sur le terrain.

Connaître et comprendre les fondamentaux

Objectifs : développer le socle de connaissances nécessaires à l’éco-conseiller dans les domaines de l'environnement et du développement durable et en matière de droit et de fonctionnement des organisations.

Contenu (5 modules) - 160 h

  • Enjeux du développement durable
  • Fonctionnement des organisations
  • Bases du droit de l’environnement
  • Préservation et gestion des milieux naturels
  • Prévention et traitement des pollutions

Développer la capacité d'analyse transversale et de recherche de solutions adaptées

Objectifs : compléter les savoirs de base par la connaissance des acteurs, de la réglementation et de démarches permettant d’accompagner le développement durable des organisations et des territoires ; présenter les bonnes pratiques.

Contenu (6 modules) - 175 h

  • Outils de la transition énergétique
  • Urbanisme et qualité environnementale des bâtiments
  • Territoires et développement durable
  • Entreprises et développement durable
  • Outils économiques et financiers
  • Démarches innovantes et approfondissements

Maîtriser les outils de communication et d’accompagnement

Objectifs : développer les savoir-faire nécessaires au pilotage et à l’accompagnement de projets de développement durable privilégiant une gouvernance participative.

Contenu (3 modules) - 130 h

  • Communication, mobilisation et conduite du changement
  • Conduite de projet
  • Communication de projet
Les travaux d'application (210 h)

Ces réalisations pratiques s’effectuent individuellement ou en équipes : elles permettent l’expérimentation de démarches, d’outils, de méthodes et de postures caractéristiques des projets de développement durable.

LES APPLICATIONS PRATIQUES

Elles permettent d’utiliser les connaissances acquises et de développer les savoir-faire nécessaires l’éco-conseiller, notamment en matière de conduite de projets participatifs et de communication.

Afin de mettre à la disposition du groupe en formation la richesse issue de la diversité des participants, la formation favorise leur implication directe, notamment à travers la co-formation et les échanges de savoirs.

La co-formation

Dispositif spécifique à la formation et au mastère spécialisé® ‘Éco-conseiller’, la co-formation est une contribution directe des étudiants à la mise en œuvre des périodes d’enseignement : les 'co-formateurs' assurent le lien entre le groupe en formation, les intervenants et la direction de la formation ; Ils contribuent à l’animation des enseignements et à leur évaluation, participant ainsi à l’amélioration continue de la formation.

Les échanges de savoirs et/ou de compétences

Ces échanges permettent à chaque participant de transmettre des connaissances et/ou des savoir-faire aux autres participants à la formation. Ils permettent de valoriser les multiples compétences disponibles au sein du groupe en formation.

L'entraînement à la synthèse

A partir de thématiques d’actualité, identifiées par l'équipe pédagogique, les étudiants éco-conseillers ont à rechercher, en équipe, des données et informations relatives aux sujets proposés. Celles-ci sont ensuite exploitées en vue :

  • de rédiger une note de synthèse,
  • de réaliser une restitution orale,
  • éventuellement, de rédiger un article pour mise en ligne sur le site internet d'ECO-Conseil.

Les ateliers participatifs

Méthode incontournable de toute démarche de développement durable, la participation est non seulement enseignée, mais également expérimentée par les étudiants : la mise en oeuvre d'ateliers participatifs leur donne l'occasion de tester des outils d'animation et de participation, de développer leur créativité et de tester concrètement la co-construction de solutions.

Le chantier d'application

Temps fort de la période de formation à Strasbourg, le chantier d'application consiste, pour les éco-conseillers en formation, à réaliser, en équipe pluridisciplinaire de 4 à 5 personnes et sur une durée de 20 jours répartis sur 2 mois, une activité d'étude, de conseil, d’information en lien avec l’environnement ou le développement durable, en grandeur et en temps réels, en réponse à un besoin d’une collectivité, d’une entreprise, d’une association.

 

Les travaux et projets personnels (85 h)

Une demi-journée hebdomadaire est prévue pour les travaux et recherches personnelles et l'organisation d'activités à la carte, en petits groupes.
Elle sert notamment à approfondir les cours, à affiner le projet professionnel et à préparer le stage de mise en situation
Par ailleurs, chaque stagiaire bénéficie d'un suivi individuel pour accompagner la mise en place de son projet professionnel.<!--more-->

La mise en situation professionnelle (735 h)

D’une durée de 5,7 mois, la mission professionnelle est une mise en situation réelle qui s'effectue dans une structure d'accueil - entreprise, collectivité, association… -  choisie par le stagiaire. Elle permet la mise en œuvre des connaissances et compétences acquises pendant la formation et l’apprentissage des pratiques professionnelles et a pour objectif de constituer une passerelle vers le milieu professionnel.
Durant la période consacrée à la mission professionnelle, une semaine regroupant l'ensemble des éco-conseillers en formation est réservée au suivi de la mission.

Répartis sur une période de 6 mois, ils sont organisés sous forme de modules (d'une ou plusieurs périodes d'enseignement de 3/3,5 jours) visant 3 grands objectifs :

  • Connaître et comprendre les fondamentaux de
    l'environnement et du développement durable
  • Développer la capacité d'analyse transversale et de recherche
    de solutions adaptées
  • Maîtriser les outils de communication et d’accompagnement

© ECO-Conseil

Exemples de stages de fin de formation

Une validation de la formation axée sur les acquis professionnels

L’évaluation des connaissances et des compétences s’effectue de plusieurs manières :

  • note de synthèse, rapport de co-formaion,
  • études de cas simulant des mises en situation,
  • rapport et présentation du chantier d’application,
  • appréciation du commanditaire du chantier et du directeur de stage,
  • rédaction et soutenance d’un mémoire suite à la mission.