Florian FRANCK-NEUMANN – P21

3 juin 2016  

Consultant indépendant à STRASBOURG (Région Alsace)
Promotion 21 (2008-2009)

Mon parcours avant la formation

J’ai suivi un cursus universitaire scientifique, orienté biologie et chimie, qui m’a amené à travailler 7 ans en tant qu’ingénieur / cadre dans un laboratoire privé d’identification génétique. Dans cette structure je me suis également formé au management de la qualité (par la pratique au labo – référentiel ISO 17025).
En parallèle, j’ai assumé beaucoup de fonctions et responsabilités bénévoles dans le monde associatif qui ont également été très formatrices.

Mes motivations à suivre la formation d’éco-conseiller

Pour changer de vie et mettre mon activité professionnelle en adéquation avec mes aspirations profondes (un salaire confortable ou une responsabilité d’encadrement n’ont jamais été des finalités pour moi). Certainement aussi pour me donner une chance de sortir du champ de compétence très pointu et de son horizon professionnel limité qui était le mien avant.

Mon avis sur la formation

Excellent avis ; en effet, j’ai été attiré par la dimension environnementale de la formation et j’y ai découvert bien davantage : le « développement durable » que je méconnaissais, les méthodes d’animation et de mobilisation participative, les vertus du changement humain plutôt que des solutions techniques….
L’équipe est par ailleurs très investie et chaque étudiant est suivi individuellement, ce qui est une grande force.
Enfin, contrairement aux cours de fac pratiqués lors de mes études, dans cette formation presque tous les intervenants sont des professionnels en exercice.
Au final, le changement provoqué chez moi a été beaucoup plus profond que je n’imaginais et a révélé des parts de ma personnalité que je bridais ou ignorais (le côté « animateur » en particulier).

Mon parcours professionnel à l’issue de la formation

En sortant de la formation j’ai eu la « chance » de me faire licencier (j’étais en CIF pendant la formation) ; du coup, je n’ai pas eu à hésiter entre le retour (confortable) dans mon entreprise et le « saut » dans l’inconnu. Par ailleurs, tenter l’aventure de l’entreprenariat m’est apparu comme une évidence ; il y’a longtemps que cela me travaillait ; je suis d’une nature plutôt indépendante.

Mon poste actuel

En 2010, je me suis lancé « à mon compte » comme on dit. Avec un statut d’auto-entrepreneur qui me correspond bien par sa flexibilité et sa simplicité. Par ailleurs pour rester cohérent avec mes idéaux, bosser en consultant ne voulait pas dire pour moi m’abrutir de travail, mais bel et bien laisser une place importante à la sphère non professionnelle (je continue entre autre à faire beaucoup de bénévolat en marge de mon activité).

Mes principales missions dans ce poste

A la base je me destinais à travailler avec le privé (les entreprises), dont je viens. Et puis, la découverte de l’univers des collectivités durant ma mission professionnelle pendant l’année de formation (effectuée à la Région Alsace) m’a ouvert l’esprit. Depuis je travaille essentiellement avec elles (avec la contrainte des marchés publics) dans des missions d’accompagnement dont la dimension humaine (animation / mobilisation / adaptation au changement) me plait énormément et me force tous les jours à me remettre en question. Les thématiques les plus courantes tournent autour des interactions homme/nature en milieu urbain (nature en ville, compost, jardins partagés…). Je fais également jouer la complémentarité avec la rigueur et la capacité d’analyse apportées par mes expériences précédentes en pratiquant des missions d’audits (ex : audits « communes nature » de la région Alsace et Agence de l’eau) et je fais aussi un peu de formation, dont j’adore le coté interactif.

Ce que j’apprécie dans mon métier…

Tout… Et surtout les bonnes surprises.
Très souvent, le discours dominant, c’est de se plaindre, que rien ne va et qu’on attend les solutions de nos gouvernants, politiques et collectivités… et moi je côtoie quotidiennement des gens « simples » qui changent le monde et leurs voisins par petites avancées et par leur exemple quotidien… et ça, ça fait un bien énorme et ça redonne confiance !
Par ailleurs, dans nos métiers, nous plantons tous les jours des petites graines qui mettent du temps à germer, mais quelle satisfaction quand les gens reviennent vers moi après quelques mois pour s’y mettre à leur tour.

Pour moi, être éco-conseiller…

C’est être un FACILITATEUR.
Nous n’avons pas la science infuse, mais nous avons la volonté de partager, d’impliquer, de mobiliser les femmes et hommes de bonne volonté (et ils sont nombreux). Au quotidien, je fais le lien entre les gens et les compétences et je démontre que le changement est plus simple / facile qu’il n’y parait.
La phrase de l’éco-conseiller pourrait être celle de Gandhi : « Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde»…

Mes conseils pour les futurs éco-conseillers

Oubliez la pression sociale, le carcan des critères de réussite et épanouissez-vous dans vos valeurs, vos envies, ce qui fait sens pour vous.
Agissez par passion, c’est la plus belle façon de communiquer votre enthousiasme. Gardez à l’esprit que la plus belle énergie c’est de se sentir utile aux autres et au monde et si vous ne trouvez pas le métier qui vous plait… créez le !


En savoir plus sur mon activité

Mes activités en quelques photos

En présentateur de la cérémonie des « trophées Idée Alsace » organisée par le réseau Idée Alsace lors du forum « DD ».Sensibilisation du grand public au compostage collectif pour l’Eurométropole de Strasbourg et la ville de Schiltigheim.Animateur de l’équipe « Strasbourg Grandeur Nature » à l’occasion de l’Assistance à Maîtrise d’Ouvrage (AMO) du même nom en faveur de la biodiversité (Ville de Strasbourg).Stand de promotion des politiques « RSE » (Responsabilité Sociétale des Entreprises) et du label Lucie® lors d’un salon professionnel.Animation d’un atelier citoyen.Accompagnement d’un groupe d’habitants pour du compostage collectif sur l’espace public (Strasbourg)Animation d’un world-caféOrganisation d’un circuit de visites sur l’agriculture urbaine à Strasbourg (Ecole thématique « Agriculture urbaine » - CNRS & Université de Strasbourg)Mission d’audit pour la démarche « commune nature » (Région Alsace – Agence de l’Eau Rhin-Meuse)Réalisation de « visites mystères » pour la charte de tourisme nature « Grand Vert » (CCI du Doubs)

Me contacter