Hélène SUBRA – P03

6 juin 2016  

Consultante indépendante en environnement près de Lourdes  (Région Midi-Pyrénées)
Promotion 03 (1990-1991)

Mon parcours avant la formation

Avant la formation d’éco-conseiller j’étais titulaire d’un DEA d’écologie obtenu à l’Université Paul Sabatier à Toulouse (31) ainsi que d’un DESS « Certificat d’Aptitude à l’Administration des Entreprises » obtenu à l’Institut d’Administration des Entreprises à Toulouse également.
J’ai ensuite travaillé durant 2 ans au Service de Microscopie Electronique à l’Université Saint-Jérôme à Marseille.

Mes motivations à suivre la formation d’éco-conseiller

Ce premier emploi ne correspondant pas à mes attentes, je cherchais à renouer avec la protection de l’environnement quand j’ai eu connaissance de l’existence d’éco-conseil par une émission de télévision. Le témoignage d’une éco-conseillère alors en poste a été l’illustration même de ce que je souhaitais devenir professionnellement.

Mon avis sur la formation d’éco-conseiller

La formation d’éco-conseiller m’a alors permis de tisser un lien entre la formation théorique acquise à l’université et la façon dont je pouvais la mettre en pratique sur le terrain. Les cours, basés pour une grande partie sur le témoignage des différents acteurs socioprofessionnels en environnement, m’ont aidé dans cette visualisation de mon futur parcours.

Mon parcours professionnel à l’issue de la formation et mon on poste actuel

A l’issue de la formation, j’ai été embauchée par ma structure de stage, à savoir la Ville de Lourdes située dans les Hautes-Pyrénées. J’ai effectué 2 contrats de 3 ans dans cette collectivité.
Mon attirance pour le secteur des entreprises s’est peu à peu révélé ce qui m’a conduit à créer mon cabinet conseil en 2000, basé dans un petit village à proximité de Lourdes.
Je suis donc déclarée en qualité travailleur indépendant depuis l’année 2000 et j’accompagne les entreprises dans la mise en place de Systèmes de Management de l’Environnement (SME) en référence à la norme ISO 14001 essentiellement.

Mes principales missions dans ce poste

Mes principales missions s’articulent autours des actions suivantes :

  • réalisation de diagnostics environnementaux,
  • définition d’objectifs et d’indicateurs de performance,
  • élaboration de plans d’amélioration,
  • audits de SME,
  • formations sur le management et sur l’audit interne,
  • sensibilisation intra-entreprise au management de l’Environnement.

Je participe également à la réalisation d’outils de sensibilisation du grand public sur le thème de l’environnement (expositions, bornes interactives, …).

Ce que j’apprécie dans mon métier…

Ce que j’apprécie plus particulièrement aujourd’hui, c’est d’avoir réussi à combiner mes compétences en gestion et en environnement et d’en avoir fait une profession et, plus encore, de réaliser cette mission en étant indépendante.

Pour moi être éco-conseillère c’est…

…faire partie des pionniers de la profession de conseiller en environnement.

Mes conseils pour les futurs éco-conseillers

Etre inventif, sincère et faire preuve de pugnacité.