Kevin PAMART – P22

6 juin 2016  

Consultant chez Auxilia – (Région Ile de France)
Promotion 22 (2009-2010)

Mon parcours avant la formation

Après des études en aménagement du territoire et en mobilité, j’ai d’abord souhaité me rendre utile pour la société tout en apprenant à me connaître. J’ai ainsi eu l’occasion de travailler pour des ONG pendant plus de 4 ans. Cette période m’a permis de développer certaines convictions qui m’ont naturellement poussées à venir vers le développement durable et le changement de comportement.

Mes motivations à suivre la formation d’éco-conseiller

La formation d’éco-conseiller m’a tout de suite attiré. Non seulement j’allais pouvoir étayer mes connaissances en développement durable mais j’allais aussi bientôt en savoir davantage sur les méthodes de concertation et de communication si importantes dans ce domaine. Il s’agissait de la seule formation laissant une place significative à ces thématiques. J’avais besoin d’outils et d’exemples concrets pour agir avec efficacité sur le changement de comportement vers un monde plus vert, plus juste, plus solidaire.

Mon avis sur la formation d’éco-conseiller

La formation, au-delà des connaissances qu’elle a pu m’apporter, me laisse un souvenir inoubliable. Je retiens avant tout la volonté et la patience de l’équipe d’ECO-Conseil et la bonne entente avec mes compagnons durant toute cette année.
J’ai aussi beaucoup appris.
Les ateliers et exercices réguliers permettent d’illustrer et de mettre en pratique les aspects théoriques.
Tout n’est pas blanc ou noir : le dialogue, les rencontres avec différents acteurs, les attentes de divers acteurs mises en lumière lors de la formation, m’ont permis d’appréhender avec sérénité la dure réalité du travail d’éco-conseiller. La persévérance est d’ailleurs une des conditions de réussite dans ce métier et la formation nous permet de la développer.

Mon parcours professionnel à l’issue de la formation et mon poste actuel

Pour mettre en application ce que j’avais appris durant la période d’enseignements à Strasbourg, j’ai effectué ma mission professionnelle de fin de formation dans un cabinet de conseil en mobilité durable : Mobility+. J’ai pu participer, notamment, à l’élaboration de plans de déplacements d’entreprises et apporter au cabinet quelques idées et techniques acquises lors de la formation.

Cette expérience m’a permis d’intégrer son « frère », le cabinet de conseil en développement durable du groupe S.O.S., Auxilia, en tant que consultant.
Auxilia, c’est un ensemble d’experts travaillant sur les thématiques suivantes :

  • agenda 21,
  • bilan carbone,
  • coaching,
  • écologie industrielle,
  • formation et sensibilisation au développement durable,
  • plan climat énergie territorial,
  • quartiers durables,
  • responsabilité sociétale des entreprises,
  • et désormais Mobilité durable, Plans de déplacements, Schémas modes doux.

Mes principales missions dans ce poste

Chez Auxilia, je participe aux expertises « Mobilité durable» (Plans de déplacements, Eco-mobilité, etc.), « Stratégie des territoires » (Agendas 21, etc.) et « Mobilisation des acteurs » (formations d’agents territoriaux, sensibilisation tous publics, etc.)

Ce que j’apprécie dans mon métier

Ce qui me plaît le plus dans mon métier, c’est sans aucun doute de participer et d’aider les clients à construire une politique de développement durable sur leur territoire ou dans leur entreprise.

Pour moi être éco-conseiller c’est…

… être un facilitateur du développement durable auprès d’acteurs hétérogènes et souvent candides en la matière.

Mes conseils pour les futurs éco-conseillers

Alors, si vous avez envie de jouer ce rôle, accrochez-vous mais surtout transmettez le plaisir d’agir autour de vous !


En savoir plus sur mes activités

En savoir plus sur Auxilia

Lire un article de presse
sur mes activités