Laurence CROPPI – P06

3 juin 2016  

Directrice du service Environnement et Développement Durable au sein de la Communauté d’Agglomération de Bourg en Bresse (Région Rhône-Alpes)
Promotion 06 (1993-1994)

Mon parcours avant la formation

Ma formation initiale était orientée Sciences économiques avec une licence obtenue à l’université Joseph Fourrier Grenoble II et un diplôme de l’Institut d’Études Politiques (IEP) de Grenoble en section économie et finances.

Mes motivations à suivre la formation d’éco-conseiller

J’ai découvert l’environnement à Sciences Po lors d’un cours à option sur l’économie et l’environnement : la question des pays d’afrique. Cela a été une révélation. J’ai su que je voulais travailler dans ce domaine. J’ai fait mon mémoire de fin d’études sur la pollution atmosphérique à Grenoble : impacts et solutions.
Le développement durable m’est apparu alors comme la seule solution. la formation d’éco-conseiller me semblait permettre à tous, y compris à des « non scientifiques », de pouvoir travailler dans ce domaine.

Mon avis sur la formation

Ce fut une année formidable avec des éco-conseillers tous aussi passionnés les uns que les autres par le développement durable. Une année riche en apprentissages sur des domaines que je ne connaissais pas tels que l’éco toxicologie par exemple…

Mon parcours professionnel à l’issue de la formation

A l’issue de la formation, j’ai travaillé dans un syndicat intercommunal à Metz (57) sur les thématiques de la gestion des déchets (usine d’incinération, valorisation routière des mâchefers) et de l’assainissement (station d’épuration). Je dirigeais notamment le laboratoire d’analyses qui devait donner la preuve de la conformité de nos rejets (eau, air, sol).

J’ai fait un passage chez Eco Emballages.

J’ai ensuite passé le concours d’ingénieur de la fonction publique territoriale puis intégré la Communauté de Communes de Bourg en Bresse.

Mon poste actuel et mes principales missions dans ce poste

Je travaille maintenant à la Communauté d’agglomération de Bourg en Bresse en tant que Directrice du service Environnement et Développement Durable, service qui regroupe 40 agents.

Mes missions sont riches et multiples : diriger le service, gérer un budget de 13 millions d’euros, intégrer des clauses développement durable dans les marchés publics, travailler en transversale sur les projet de l’agglomération (construction par exemple) pour que le développement durable y soit présent, mettre en œuvre la nouvelle compétence GEMAPI qui va arriver en 2018, étudier le transfert de la compétence assainissement collectif, formuler et mettre en œuvre un programme de lutte contre les espèces invasives, suivre les procédures de PPR Innondation et PPR technologique … et j’en passe.

Ce que j’apprécie dans mon métier…

c’est avant tout la diversité des sujets à traiter, de voir les résultats de ce que l’on fait, d’être vraiment dans la notion de service public.

Pour moi, être éco-conseillère…

c’est surtout  ne pas être une « écolo » ! Bien sur dans l’âme je suis militante et je crois profondément dans la nécessité de la protection de l’environnement et du développement durable. Mais je dois montrer qu’au-delà des convictions personnelles cette voie est la seule possible, la seule issue logique économique, sociale et environnementale , preuves à l’appui !

Mes conseils pour les futurs éco-conseillers

Croire profondément en ce que l’on fait et être tenace !


En savoir plus sur mes activités

 Le site internet de la Communauté d’Agglomération de Bourg-en-Bresse

 Une ressourcerie à Bourg-en-Bresse