Sophie Tomine : éco-conseillère

Sophie THOMINE – P10

6 juin 2016  

Chargée de mission « accompagnement des Espaces Naturels Sensibles locaux et projets innovants » au sein du Département de la Drôme – (Région Rhône-Alpes)
Promotion 10 (1997-1998)

Mon parcours avant la formation

Avant d’intégrer ECO-Conseil, j’ai suivi un cursus de biologie à l’Université de Caen (maîtrise de biologie des populations), puis obtenu un DEA « Environnement, Sociétés ».
Après un an de recherche de travail infructueuse et une nette impression de ne pas avoir été préparée au « monde du travail », j’ai décidé de tenter ma chance avec la formation d’éco-conseiller.

Mes motivations à suivre la formation d’éco-conseiller

La formation m’a paru aborder des aspects concrets (et vastes) de la gestion de l’environnement et m’a laissé espérer que j’en sortirais avec un savoir-faire valorisable auprès d’un employeur.

Mon avis sur la formation d’éco-conseiller

Très bonne formation professionnelle dont on ressort avec des savoir-faire et savoir-être intéressants. Le réseau des éco-conseillers est également très utile, y compris dans la phase de recherche d’emploi et de valorisation de la formation auprès d’employeurs potentiels.

Mon parcours professionnel à l’issue de la formation et mon poste actuel

J’ai commencé mon parcours d’éco-conseillère par un poste de chargée de mission « collecte sélective » dans un syndicat intercommunal normand ; après un an et demi, j’ai intégré une communauté de communes picarde en tant qu’animatrice d’un contrat rural, programme d’actions concertées visant la préservation de la ressource en eau. Ce poste a rapidement évolué avec les prises de compétences « environnement » successives de la collectivité vers un poste de responsable du service environnement (jusqu’à 10 personnes lors de mon départ).
Je travaille actuellement au sein du Département de la Drôme, au service Espaces Naturels Sensibles (ENS), comme chargée de mission « accompagnement des ENS locaux et projets innovants ».

Mes principales missions dans ce poste

Les principales missions de ce poste consistent, d’une part, à assister les collectivités et autres porteurs de projets dans la mise en œuvre d’opérations de préservation, gestion et ouverture au public de milieux naturels. D’autre part, je suis chargée de développer la politique du Département sur des thématiques ciblées comme prioritaires dans le Schéma départemental des ENS, telles que la biodiversité en plaines agricoles, les paysages, les corridors écologiques ou les espaces périurbains.

Ce que j’apprécie dans mon métier

La sensibilisation des partenaires, le travail multi-partenarial, la découverte renouvelée de nouvelles problématiques.

Pour moi être éco-conseillere c’est…

… développer des projets environnementaux, conseiller, sensibiliser.

Mes conseils pour les futurs éco-conseillers

Etre pugnace, savoir mettre de côté parfois le côté trop militant, avoir l’oreille aux aguets sur l’actualité environnementale.


Pour en savoir plus sur mes activités

ladrome.fr

Panneau présentantant les intérêts faunistiques et floristique du site du Domaine du Sapey à Aucelon.Réalisation d'un inventaire faunistique au sein d'un espace naturel sensible de la Drôme.Un paysage d'un espace naturel sensible.