Sylvie Nicolas : éco-conseillère

Sylvie NICOLAS – P05

6 juin 2016  

Chargée de mission « Eco-développement & intercommunalité » au sein du Parc naturel régional Loire-Anjou-Touraine (Région Pays de la Loire)
Promotion 05 (1992-1993)

Mon parcours avant la formation

Après une Maîtrise des sciences et techniques d’Aménagement du territoire et un DESS Droit et gestion des collectivités locales, j’ai exercé pendant 10 ans dans le développement touristique territorial au niveau départemental, puis régional en France et mené pendant 1 an une activité sociale et touristique à l’étranger.

Mes motivations à suivre la formation d’éco-conseiller

Je souhaitais une nouvelle orientation professionnelle plus en phase avec mes valeurs (structure mettant au premier plan des préoccupations de développement durable). La formation m’a confortée en ce sens et m’a apportée une nouvelle légitimité.

Mon avis sur la formation d’éco-conseiller

Une belle aventure humaine avec ses temps forts et ses doutes : je suis issue d’une promotion qui a encore largement contribué à la construction de la formation, à la définition des modules pluridisciplinaires et au partage de savoir-faire (co-formation). La remise à niveau attendue a finalement été effective notamment dans les apports communication – médiation.

Mon parcours professionnel à l’issue de la formation et mon on poste actuel

De 1994 à 1997, j’ai assuré une mission d’agent de développement local au sein d’une association intercantonale tout juste constituée. Mes activités consistaient à animer/coordonner la mise en œuvre d’un contrat régional et d’un programme européen sur 164 communes.
En 1997, j’ai obtenu le poste de chargée de mission « Développement – Emploi – Formation » au sein du Parc naturel régional Loire-Anjou-Touraine, créé en 1996.
Depuis, le Parc a été renouvelé (charte 2008 – 2020 en vigueur, reconnue Agenda 21 local – 141 communes membres). Aujourd’hui, au sein d’une équipe de 27 personnes, ma mission a évolué vers l’éco-développement, l’intercommunalité et l’évaluation.

Mes principales missions dans ce poste

La mission est principalement tournée vers les collectivités membres et, dans une moindre mesure, vers les entreprises en liaison avec les organismes consulaires.
Elle consiste en prestations d’ingénierie locale (conseil et parfois assistance à maîtrise d’ouvrage), en coordination de projets (maîtrise d’ouvrage Parc), en actions de sensibilisation …
S’y ajoutent quelques tâches transversales à l’équipe du Parc (évaluation par exemple).

Quelques exemples d’actions menées /accompagnées :

  • Animation de la démarche d’évaluation de la charte du Parc ;
  • Démarches de qualité dans les zones d’activités, démarches Agenda 21 au sein des collectivités, plan de déplacement administration, coordination d’une offre de journées de sensibilisation – formation pour les élus et agents sur des thématiques variées (gestion de l’espace naturel, patrimoine bâti, maîtrise des ressources, …), mise en place de la démarche éco-responsable de la structure Parc ;
  • Valorisation de réalisations locales : concours éco-trophée du Parc (cibles : entreprises et collectivités), attribution de la marque Parc, …
  • Coopération avec les 16 intercommunalités (EPCI) présentes sur le territoire et animation d’une conférence territoriale ;
  • Collaboration à des projets coordonnés par d’autres chefs de file Parc, transversalité oblige (exemple du Plan Climat Energie Territorial) ;
  • Participation à des évènements locaux s’adressant au grand public, à divers accueils de délégations sur le Parc : stand Parc, interventions, …

Ce que j’apprécie dans mon métier…

c’est :

  • la variété des missions et une autonomie dans la conduite des projets,
  • la rencontre et la construction de partenariats avec des acteurs multiples,
  • la pluridisciplinarité de l’équipe, ce qui est une richesse indéniable.

Pour moi être éco-conseillère c’est…

pas de spécificité au sein d’une équipe entièrement dédiée à porter le message « développement durable » sur le territoire du Parc, mais la satisfaction d’avoir trouvé sens et cohérence dans mon activité professionnelle, malgré parfois certaines difficultés.

Mes conseils pour les futurs éco-conseillers

Rester un militant dans l’âme et tenace malgré les revers, passer outre le déni actuel qui touche notamment notre société. S’appuyer sur des réseaux existants pour rester motivé.


 Pour en savoir plus sur mes activités

Intervention en salle lors lors d'une journée d'échanges avec des collègues de communautés de communes et du Pays.Sortie en forêt à l'occasion de l'organisation d'une journée technique sur la forêt et la filière bois énergie. Après les échanges en salle, terrain avec des agents de l'ONF pour découvrir leur travail en forêt communale.Paysages du parc.Paysages du parc.

Crédit photos :
Parc naturel régional Loire-Anjou-Touraine